Vendre sa voiture : ce qu’il faut savoir

Début d’année rime avec Salon de l’Auto. Pour nombreux d’entre vous, le mois de janvier est donc le moment idéal pour changer de véhicule.

Vous songez à vendre votre voiture ? Allez-vous opter pour un acheteur particulier ou un professionnel ? Savez-vous quels sont les documents nécessaires ? Comment faire une estimation de prix correcte ? Ce qu’il faut faire de la plaque d’immatriculation ? Etc. Ne vous laissez pas surprendre. Pour la vente d’une voiture d’occasion, il faut tenir compte de certains impératifs.

Voici un mémo des choses à faire et prévoir.

Particulier ou professionnel ?

Revendre votre véhicule à un professionnel est une solution de facilité, surtout si vous la revendez au concessionnaire de votre nouvelle voiture. En vendant à un professionnel, vous n’avez pas à passer le contrôle technique. Néanmoins, vous en tirerez un prix correct, mais pas optimal. En plaçant une annonce sur un site d’achat et de vente, vous pouvez être contacté par des acheteurs particuliers et professionnels.

Le juste prix

Pour estimer précisément la valeur de votre véhicule avant la mise en vente, renseignez-vous sur son prix officiel. Il suffit pour cela de consulter le Moniteur Automobile qui publie la cote des véhicules d’occasion. Autre option : consultez les petites annonces de modèles équivalents. Tenez compte du fait qu’en Belgique, le prix des voitures se négocie. À vous de déterminer votre prix minimum. Mettez en avant les aspects qui intéressent les acheteurs : faible kilométrage, bon état général, carnet d’entretien à jour…

Documents nécessaires

Si l’acheteur est un particulier, vous devrez fournir les documents suivants :

  • le certificat de conformité garantissant que le véhicule satisfait aux spécifications techniques nécessaires ;
  • le certificat de visite du contrôle technique accompagné du « rapport occasion » ;
  • le Car-Pass, document officiel et obligatoire indiquant le kilométrage du véhicule ;
  • le formulaire rose de demande d’immatriculation avec attestation du contrôle technique. Attention: ce formulaire est valable deux mois. Après cela, si votre véhicule n’est pas vendu, il faut repasser le contrôle technique.

Vous vendez votre voiture à un professionnel ? Dans ce cas pas besoin de contrôle technique.

Plaque d’immatriculation

  • Si vous vendez votre voiture et décidez de ne pas en racheter une autre : n’oubliez pas de rendre votre plaque d’immatriculation à la DIV, car votre taxe de circulation devra être payée jusqu’à radiation de votre plaque.
  • Vous rachetez un véhicule ? Dans ce cas, vous pouvez conserver votre plaque d’immatriculation (sauf si elle date d’avant le format européen).
Aucun réultat